"Into the lens, une vie à travers ma fenêtre" L'autre route du Blues - Sylvain ARNOLD
          
L'autre route du Blues
La route du blues a pour colonne vertébrale le fleuve Mississippi (3 780 km), voie le long de laquelle des générations d’Afro-américains ont cherché fortune, en se dirigeant vers les États du nord afin de fuir l’esclavage puis la ségrégation. Parmi eux figuraient d’innombrables musiciens de blues. La route commence idéalement à New Orleans (Louisiane), terreau ultra fécond pour les artistes dès le XIXe siècle, les lieux de loisirs et de plaisirs y abondant. Bourbon Street, dans le vieux Quartier Français, est une étape indispensable.

En remontant vers le nord et le mythique delta du Mississippi, vous pouvez faire des incursions dans des plantations de coton transformées en musées. Notez que c’est dans les environs de Clarksdale (Mississippi) que se situe le carrefour où, selon la légende, le génial Robert Johnson a vendu son âme au diable afin de devenir un virtuose de la guitare. Memphis (Tennessee) est une autre grande capitale du blues. On va y faire un tour sur Beale Street, où se succèdent des clubs, dont celui de BB King. On passe ensuite dans le Missouri dont la capitale, Saint-Louis, abrite le National Museum of Blues.

On s’écarte du Mississippi et nous voici déjà dans l’Illinois où nous attend Chicago. C’est dans cette cité donnant sur le lac Michigan que le blues s’électrifia. Elle est considérée comme une Mecque par les passionnés.
Top